B & B n°28 : Les allemands sont-ils les inventeurs de la guerre mécanisée moderne ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

B & B n°28 : Les allemands sont-ils les inventeurs de la guerre mécanisée moderne ?

Message  13emeDBLE le Mer 10 Déc - 12:39

Il est sorti la semaine dernière :



ci-dessous les infos du site :

"Les « Dix » de Diên Biên Phu
Jusqu’au bout avec les paras et la Légion ! Le 20 novembre 1953, deux bataillons de parachutistes de l’Armée française sautent sur Diên Biên Phu, aux confi ns du Laos et du Tonkin, afi n de prendre le contrôle d’une vaste plaine entourée de montagnes. Cette opération se veut être le prélude à l’installation d’un camp retranché, dont on espère qu’il constituera un appât suffi samment tentant pour y attirer le corps de bataille du Viêt-Minh. Alors que se profi lent des négociations internationales portant sur le règlement de la question indochinoise, il importe, en détruisant le potentiel militaire de l’adversaire dans une vaste bataille d’attrition, de négocier tout en étant en position de force.

DOSSIER : LES ALLEMANDS ONT-ILS INVENTÉ LA GUERRE MÉCANISÉE MODERNE ?
De la pensée de Guderian et consorts naîtront des idées synthétisées dans une doctrine opérationnelle à portée stratégique : le « Blitzkrieg ». Pour mettre en application ce dernier, la nécessité de façonner un outil émerge au coeur des années 30, c’est la Panzer-Division. Et pour animer une telle machine de guerre, des matériels modernes et innovants vont être imaginés par les Allemands. Tel est le raisonnement en quatre étapes que nous avons retenu pour tenter de répondre à l’interrogation posée en titre de ce dossier.
Au sommaire du dossier :

- Les penseurs : Guderian & consorts
Heinz Guderian. Un nom qui évoque immanquablement la guerre sous ses aspects les plus modernes : ceux de la mécanisation, de la mobilité et de la rapidité, des communications radio, de la coopération air-sol, bref, de tout ce qui aura donné naissance à la « guerre-éclair », au « Blitzkrieg » !

- La doctrine : Le « Blitzkrieg »
Plus que tout autre mot hérité des effroyables années 1939-45, celui de « Blitzkrieg » symbolise la supériorité des Panzertruppen, longtemps considérées comme invincibles, y compris par leurs adversaires. Ce terme rime avec les victoires en apparence « faciles » engrangées par la Wehrmacht durant les premiers rounds du confl it. De fait, le « Blitzkrieg » s’oppose à la « Stellungskrieg », la guerre de positions livrée depuis les boueuses et sanglantes tranchées de la « Der des Ders ». Mais de quoi s’agit-t-il précisément ?

- La Panzer-Division TYP 1944
Début 1944, afi n de supporter le rythme infernal des opérations imposé par les Alliés depuis désormais un peu plus d’un an, l’Oberkommando des Heeres éprouve le besoin de procéder à une refonte partielle de la structure organisationnelle de la Panzer-Division Typ 1943. Des travaux des stratèges allemands va naître un véritable modèle de division blindée, une machine de guerre quasi-parfaite... en théorie du moins, car les pénuries de matériels iront croissantes !

- Les matériels : État des lieux
Au lendemain de l’invasion de la Pologne, la déclaration de guerre franco-britannique prend Hitler au dépourvu, ce dernier ne prévoyant un confl it avec les deux puissances qu’en 1944-45. Aussi, les Panzer-Divisionen des années 1939-41 pâtissent-elles du manque d’engins réellement adaptés à la guerre moderne. Exemple parmi d’autres, les Panzer I étaient à l’origine des machines d’instruction. Tirant l’expérience des premières campagnes, parfois douloureuses au contact de chars alliés – l’on pense notamment au B1bis français et au T-34 soviétique – la Wehrmacht va développer un certain nombre de matériels capables d’acquérir la suprématie sur le champ de bataille.

Khem Karan & Chawinda
Tournants de la guerre indo-pakistanaise de 1965Les batailles de Khem Karan et de Chawinda marquent les points d’orgue de la brève mais violente seconde guerre indo-pakistanaise de 1965. Considéré par nombre d’observateurs avertis comme la plus grande bataille de chars depuis la fi n de la Seconde Guerre mondiale, ce double d’affrontement va voir s’opposer 1 700 machines indiennes à plus de 600 engins pakistanais !
Les Tank Battalions américains
À quoi les chars doivent-ils réellement servir ? À l’appui de l’infanterie ou bien à l’exploitation ? C’est la question, ô combien cruciale, que se posent les responsables de l’US Army au printemps 1940, alors même qu’ils sont confrontés aux époustoufl ants résultats obtenus par la Wehrmacht en Pologne puis en France.

Outre les profils et les photos toujours aussi beaux (et originaux), j'apprécie de plus en plus les organigrammes (avec profils) et surtout les schémas de manoeuvre tactique (cette fois-ci les formations d'attaque des Zug de Panzer), qui sont d'une utilité directe pour notre hobby...

Quant aux textes, c'est fouillé, approfondi, parfois un peu trop pour le format "magazine"....

CM

13emeDBLE

Messages : 107
Date d'inscription : 04/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: B & B n°28 : Les allemands sont-ils les inventeurs de la guerre mécanisée moderne ?

Message  SgtPerry le Mer 10 Déc - 13:47

Pour avoir bien aimé, le livre de Frieser, le mythe de la Guerre Eclair, j'ai été un peu surpris par le titre de l'article.

SgtPerry

Messages : 96
Date d'inscription : 04/11/2008
Age : 52
Localisation : 92

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: B & B n°28 : Les allemands sont-ils les inventeurs de la guerre mécanisée moderne ?

Message  13emeDBLE le Mer 10 Déc - 14:03

Oui, le livre de Freiser est intéressant, mais il ne s'agit que d'une thèse, qui n'est pas forcément partagée par tout le monde (et qui peut être débattue).


En outre, il est difficile de nier que doctrinalement, les allemands ont dans les années 30 conçu un système de guerre basé sur un certain nombre de spécificités (au passage adaptées à leurs propres contingences).

Que ce système n'ait jamais réellement pu être appliqué, on peut en discuter (encore que la campagne de 39...), mais il n'en demeure pas moins qu'il existe.

Ce dossier se place clairement du point de vue de la doctrine, et ses applications (choix des matériels, et de stactiques, mise en oeuvre et évolution...). Il est très intéressant mais parfois un peu "lourd" à digérer pour la lecteur d'un simple magazine...

L'as-tu lu ?

Moi, je me suis régalé à la lecture des combats entre Inde et Pakistan....

CM

13emeDBLE

Messages : 107
Date d'inscription : 04/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: B & B n°28 : Les allemands sont-ils les inventeurs de la guerre mécanisée moderne ?

Message  SgtPerry le Mer 10 Déc - 22:22

Par exemple tu précises :

Au lendemain de l’invasion de la Pologne, la déclaration de guerre franco-britannique prend Hitler au dépourvu, ce dernier ne prévoyant un confl it avec les deux puissances qu’en 1944-45.

C'est en accord avec Frieser. La campagne de Pologne a été très couteuse en hommes et en matériel (malgré la rapidité). Hitler a effectivement prévu une industrie de guerre a plein regime pour 43-44.

Si l'on part du principe que son véritable objectif est l'Est, il doit traiter rapidement le problème à l'Ouest. Les Alliés sont engagés dans une guerre longue, le support aérien a été reculé pour éviter les attaques allemandes.

Hitler n'a pas la puissance pour une guerre longue, il doit faire vite et engager une forte concentration. Après qui est à l'origine du coup de faucille, lui ou Manstein, c'est une autre histoire.

Il y a une article dans GBM qui détaillait la vision de DeGaulle des divisions blindées et on s'aperçoit que les militaires novateurs avaient un peu tous la même idée : Blindés + infanterie de soutien . Après la technique Percer, encercler ca reste plus classique.

-- Compléments --

Après avoir relu les articles, hier soir et ce matin, ce qui me gène, c'est l'emploi intensif du terme 'blitzkrieg'. Il y a un côté mythe, qui me dérange. Le concept allemand permet d'aller vite, mais ne permet pas de finir la guerre proprement sans un concours de circonstance, permettant d'atteindre rapidement le centre de gravité ennemi. Ca a marché en Pologne et en France, ca a échoué ensuite.

Frieser montre bien que le plan de bataille a fonctionné parce que le commandement adverse n'était pas bon. D'ailleurs c'est souvent le problème des wargames stratégiques sur mai 40, trouver des règles qui handicapent suffisament les alliés pour les faire perdre au final... Smile

Sinon je suis plutôt d'accord avec la conclusion indiquant que le concept est né de la faiblesse industrielle allemande d'avant guerre mais qu'ensuite elle n'a pas pu évoluée du fait du retard d'industrialisation persistant.

SgtPerry

Messages : 96
Date d'inscription : 04/11/2008
Age : 52
Localisation : 92

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: B & B n°28 : Les allemands sont-ils les inventeurs de la guerre mécanisée moderne ?

Message  Chewbacca le Ven 12 Déc - 2:01

Le concept allemand permet d'aller vite, mais ne permet pas de finir la guerre proprement sans un concours de circonstance, permettant d'atteindre rapidement le centre de gravité ennemi. Ca a marché en Pologne et en France, ca a échoué ensuite.

Complétement d'accord... La technique de la Blitzkrieg ne fonctionne que pour une campagne qui ne dure pas avec des objectifs limités... L'immensité russe, un parc
automobil pas adapté (la plupart du train était des camions civils), des infrastructures différentes (voies ferrés avec écartement différents, routes en terre qui se
transforment en bourbier dès qu'il pleut, etc...), le climat extrème... Impossible dans ces conditions d'obtenir une victoire rapide...

Les allemands pensaient obtenir la réddition des russes avant l'hiver, les troupes n'avaient même pas de tenues adaptées, le matériel était au bout du rouleau aux
portes de Moscou, le ravitaillement ne suivait plus... Rien n'avait été préparé au cas où le conflit perdurerait... Stratégiquement une grosse boulette.

Dans les conflits israelo-arabes, les forces du Tsahal ont abondé dans le sens de la technique de la Blitzkrieg, la guerre de six jours en est l'exemple... Une victoire
sur la Syrie, l'Egypte et la Jordanie en moins d'une semaine... La première guerre du Golfe, limité au Koweit, c'est une victoire... La deuxième, on voit où en sont les
anglo-américains... Bref... Le concept est toujours viable, mais pour des conflits locaux.

Frieser montre bien que le plan de bataille a fonctionné parce que le commandement adverse n'était pas bon. D'ailleurs c'est souvent le problème des wargames stratégiques sur mai 40, trouver des règles qui handicapent suffisament les alliés pour les faire perdre au final...

Oui c'est chiant quant on est français Laughing Va simuler une campagne réaliste... Pas facile...

Chewbacca
Admin

Messages : 569
Date d'inscription : 03/06/2008
Age : 48
Localisation : Bolbec en 76

Voir le profil de l'utilisateur http://section-assaut.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: B & B n°28 : Les allemands sont-ils les inventeurs de la guerre mécanisée moderne ?

Message  B1bismai40 le Jeu 18 Déc - 2:03

hello ! Bonnes analyses.

Je n'ai rien à rajouter si cen'est que la blitzkrieg ne fonctionne que si l'adversaire "vaincu" baisse les armes en signant un armistice. Au cas contraire c'est l'enfer pour tout le monde, comme on peut le voir aujourd'hui, malheureusement pour les civils.

Amitiés

B1bismai40

Messages : 439
Date d'inscription : 04/06/2008
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: B & B n°28 : Les allemands sont-ils les inventeurs de la guerre mécanisée moderne ?

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:34


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum